Vaccins à Miramichi : une occasion pour la ville selon le maire

Des bouteilles du vaccin contre la COVID-19 les unes à côté des autres
L'Hôpital régional de Miramichi est le centre de vaccination contre la COVID-19 au Nouveau-Brunswick. Photo : Daniel Schludi (Unsplash)

Pour le maire de Miramichi, Adam Lordon, il s'agit d'un honneur et d'une occasion économique que la Santé publique ait choisi l'Hôpital régional de Miramichi comme centre de vaccination contre la COVID-19 au Nouveau-Brunswick.

Le maire croit que les gens pourraient s’arrêter dans les commerces de la ville en allant se faire vacciner et ainsi leur donner un coup de pouce alors que la crise a ralenti leurs activités.

L'hôpital a été choisi pour ses installations capables de garder les doses à de très basses températures, tel qu'il est nécessaire de le faire pour les conserver, et pour son emplacement central dans la province.

En fin de semaine, les 1 950 premières doses du vaccin de Pfizer/BioNTech seront administrées à des Néo-Brunswickois à l'hôpital. Les premiers à s'y rendre pour recevoir les vaccins seront les résidents et le personnel des foyers de soin, le personnel de gestion des éclosions, les travailleurs de la santé, le personnel d’Ambulance Nouveau-Brunswick, le personnel du programme Extra-Mural, les personnes de 85 ans et plus et les infirmières et infirmiers des Premières Nations.

M. Lordon dit ne pas être inquiet de voir tant de personnes se diriger vers sa ville en fin de semaine. Il ne craint pas qu'ils apportent avec eux la COVID-19 dans la région qui a été largement épargnée jusqu'à présent.

 

Pour écouter l'entrevue avec M. Lordon :