Une salle de quilles à Orillia espère pouvoir rester ouverte

Une salle de quille.
La salle de quilles Orillia Bowl pourrait être ravagée par l'arrivée d'une troisième vague. Photo: Pixabay
Daniel Birru - CFRH - PenetanguisheneON | 01-04-2021

Andy Rainey, propriétaire d’Orillia Bowl avec sa femme Kathy, disent que leur salle de quilles a eu droit à une douche d’eau froide depuis l’entrée en vigueur des mesures en mars dernier.

Les restrictions sanitaires ont frappé dures pour son entreprise, tant au niveau moral qu'au niveau financier, mais M. Rainey se considère chanceux de pouvoir voir des clients aujourd'hui.

Si uniquement 10 personnes sont autorisées à y entrer en ce moment, le rêve de M. Rainey serait de voir toutes les allées remplies, comme ce l'a déjà été.

Ce qu'il craint le plus est certainement l'arrivée de la troisième vague, qui pourrait certainement forcer la fermeture de la salle de manière définitive.

Reportage CFRH - Andy Rainey :