Un politologue montréalais dénonce le statu quo en Haïti

Monsieur James Osné vêtu d'une veste grise, foulard rouge bourgogne, et béret brun.
Le politologue haïtien James Osné réside à Montréal (Photo: gracieuseté de James Osné)
David Mezy - CINQ - MontréalQC | 23-07-2021

Un nouveau gouvernement a été installé en Haïti. M. Ariel Henry, premier ministre désigné par Jovenel Moise avant sa mort, ainsi que son cabinet ministériel, est entré en fonction mardi 20 juillet 2021 avec la mission périlleuse d’organiser les prochaines joutes électorales haïtiennes et le referendum initié par le président défunt.

Réagissant à la nouvelle de la composition du cabinet ministériel du premier ministre Ariel Henry, James Osné diplômé en relations internationales de l’Université de Montréal, également politologue, s’est montré perplexe face aux personnages choisis et dénonce ce qu’il appelle un statu quo défavorable aux intérêts de la nation haïtienne. M. Osné qui prône un dialogue haïtien pour résoudre la crise haïtienne en a également profité pour donner son opinion sur l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moise et sa vision sur le modèle de gouvernement qui aurait pu permettre à Haïti de sortir du marasme.

Monsieur James Osné au micro de David Mezy :