Steve Pageot: 400 dollars, un rêve, un Grammy et bien plus

Steve Pageot en complet, chemise blanche et lunettes noires devant sa console dans son studio
Steve Pageot producteur multiplatine, musicien, compositeur et ingénieur, lauréat d'un Grammy Award et membre votant de la Recording Academy.

Disons-le d'emblée, Steve Pageot est producteur, musicien, compositeur et ingénieur. Une somme de talents dans la peau d'un homme plutôt réservé. Cet artiste aux multiples talents est un producteur multiplatine et lauréat d'un Grammy Award (prix). Il est, par ailleurs, un membre votant de la Recording Academy liée au Grammy.

« Il semble que mon père avait un plan pour moi dès le premier jour. Heureusement, mes frères sont finalement venus prendre le relais » déclare Steve Pageot. Steve vient d'une famille de musiciens, recevant ses premières instructions de son père, le célèbre musicien Fritz Pageot, excellent bassiste, par ailleurs. Il faut souligner que son frère Ric'Key Pageot est pianiste. Il accompagne nul autre que Madonna dans ses tournées à l'international. Il y a, aussi, Anthony Pageot, le petit frère. Celui-là est percussionniste et batteur. Il accompagne régulièrement les plus grands musiciens de Montréal.

Tout a débuté pour Steve Pageot à l'âge de 17 ans lorsqu'il remporte le Concours de musique du Canada comme flûtiste. Il s'est vite retrouvé à participer en tant que musicien à plusieurs projets nationaux et internationaux. En 1998, il déménage à New York avec 400 $ et un rêve. Le producteur de P. Diddy, B.I.G, LL Cool J, entre autres, Ron Lawrence le prend sous ses ailes. Un an plus tard, c'est le début de sa consécration dans l'industrie de la musique aux États-Unis. Il obtient une première distinction grâce à l'album produit en 1999 de «Thug Mentality 1999» de Krayzie Bone. Il reçoit une plaque platine pour son travail. En plus des plaques d'or et platine, Steve Pageot reçoit en 2004, un Grammy Award pour avoir co-écrit et produit la chanson Wonderful d’Aretha Franklin, parue sur l'album So Damn Happy.

Le voyage vers une carrière réussie dans l'industrie du divertissement n'est pas une course; c’est un marathon », nous dit Steve Pageot. « Tout est question de cohérence et, bien que certaines sommités viennent apparemment de nulle part et trouvent une renommée instantanée, leur étoile brûle assez rapidement », précise-t-il. « Les tendances changent, mais la formation et la tradition seront toujours en demande » nous confie Steve Pageot.

Faut-il rappeler que Steve, en plus d'être un talentueux producteur, est aussi un musicien capable de jouer plusieurs instruments. Il explore d'autres voies de son métier. Il cumule des contrats de réalisation sonore en publicité et jingles pour de grandes compagnies aux États-Unis.  

Il signe un contrat avec MTV pour composer et produire les thèmes et la trame sonore de plusieurs de leurs émissions de télévision, telles que Run’s House et Rob and Big, des succèes fulgurants.Il fait autant pour la compagnie Viacom en composant la musique pour des spectacles VH1. Il fût à quatre reprises nommé juge sur le segment Freestyle Friday à l'émission BET's 106 et Park.

Il a failli travailler sur le dernier album studio de Michael Jackson. Une opportunité qui ne se matérialisera pas. « Le simple fait d'être considéré comme assez bon pour travailler sur un projet de Michael Jackson me fera toujours sentir valider en tant que producteur, estime Steve Pageot ».

Retenez au passage que Steve Pageot, ce résident de Pierrefonds, est depuis 2006, un membre votant dans l’attribution de ces prestigieuses récompenses en tant que membre de la Recording Academy. Lorsque vous entendez l'annonce que tel ou tel artiste est Lauréat d'un Grammy, c'est que Steve Pageot a eu son mot à dire.

« Il s'agit de faire passer la marque au niveau supérieur », explique-t-il. Tout en poursuivant son travail dans la production, la composition, l'ingénierie et le mixage, Steve Pageot cherche à faire passer le message de l'importance de l'éducation musicale aux jeunes. Il partage ses connaissances de l'industrie du divertissement avec les novices et les apprentis. Steve Pageot souhaite marcher dans les pas des géants. Il compte poursuivre la tradition de Samuel Coleridge-Taylor, Scott Joplin et Quincy Jones. Quoique tout jeune, Steve Pageot se prépare à passer le relais à la prochaine génération de jeunes talents musicaux.

Veuillez cliquer sur le lecteur pour écouter l'entrevue :

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments