Projet de dépistage massif du cancer de poumon en Montérégie 

Une personne fume la cigarette.
Le cancer du poumon est le cancer le plus répandu au Québec et au Canada et est également le plus meurtrier. On chiffre à 28 600 le nombre de Canadiens ayant reçu un diagnostic de cancer pulmonaire au cours de l’année 2018 (Photo: Pixabay)

Le Centre intégré de cancérologie de la Montérégie va mettre l’épaule à la roue au projet de dépistage massif du cancer des poumons. 

Ce projet est sous l’autorité du Centre intégré de santé et de service sociaux de la Montérégie-Centre. 

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a annoncé la mise sur pied d’un projet de trois ans pour dépister le cancer du poumon. 

C’est prévu via la technique d’imagerie par résonance magnétique. 

Ce projet prend place dans huit établissements de cancérologie de la province.  

Le projet de démonstration s'adresse aux personnes de 55 à 74 ans, fumeurs pendant au moins 20 ans durant leur vie. 

Québec vise à offrir le dépistage à au moins 3000 personnes. 

Le ministère de la Santé souhaite s’assurer des standards de performances de la technique de dépistage et voir si ça pourrait devenir un programme provincial de dépistage de cancer du poumon.