Pour que vieillir soit gai: une formation pour sensibiliser aux réalités des personnes aînées LGBTQ+

L'affiche de la tournée néo-brunswickoise de la Fondation Émergence
La tournée pancanadienne s'arrêtera au Nouveau-Brunswick. Crédit photo: Jeanne Beauchamp via tök communications
Judy Désalliers - CJPN - FrédérictonNB | 10-11-2021

Un organisme montréalais luttant contre l'homophobie fera sa visite dans les Maritimes. Le 25 novembre prochain, la Fondation Émergence offrira une formation pour sensibiliser les milieux francophones aux réalités des personnes ainées LGBTQ+.

La Fondation Émergence a lancé une Tournée pancanadienne virtuelle nommée Pour que vieillir soit gai. Le premier arrêt de la tournée se trouve dans les Maritimes, où l'organisme tiendra une formation-conférence destinée à toutes les personnes travaillant dans les milieux et services offerts aux aînés.

Des partenaires locaux vont se joindre à la partie, dont Acadie Love, Gris Acadie et PRIDE.

Julien Rougerie, chargé de programmes et co-animateur de la formation, parle davantage de la formation offerte :

« Plus les personnes sont âgées, plus elles ont subi de traumatismes. Les conséquences de cette stigmatisation sur nos aîné.e.s sont graves : isolement, anxiété, faible estime de soi, idées suicidaires, maltraitance, intimidation, réticence à utiliser les services de santé ou à demander de l’aide, etc. La sensibilisation des milieux ainés est donc primordiale pour permettre aux personnes ainées LGBTQ+ d’évoluer dans des environnements où elles se sentent à l’aise d’être qui elles sont, sans avoir à se cacher », peut-on lire dans un communiqué de presse de la Fondation Émergence.

« C'est un besoin qui est présent absolument partout », dit Julien Rougerie. « Dans toutes les provinces, tous les pays du monde. C'est une réalité qui n'est pas propre au Québec, c'est une réalité commune », ajoute-t-il.

La formation aura lieu de 15 h à 18 h, heure du Nouveau-Brunswick. L'événement est disponible sur le site web de la Fondation Émergence ainsi que sur les pages Facebook des partenaires locaux.