Les réactions de Martin Ouellet face à la coupure des 8 médecins promis dans la région

Médecin et patient discutant de quelque chose assis à la table. La dame médecin tient le bras de la patiente. Concept de médecine et de soins de santé.
La perte de 8 médecins de famille sur 18 promis en lien avec le plan régional d’effectifs médicaux (PREM) 2022, qui concerne le recrutement du 1er décembre 2021 au 30 novembre 2022 a fait mal pour la région de la Côte-Nord. (Photo: shutterstock.com)
Anne-Sophie Paquet Thériault - CHME - EscouminsQC | 19-11-2021

Insatisfait de sa rencontre avec M. Christian Dubé, ministre de la Santé, Martin Ouellet, Député dans René-Lévesque nous a fait comprendre son désarroi et son mécontentement face aux décisions prises par le ministre en lien avec notre pénurie de médecins omnipraticiens sur la Côte-Nord.

L’enjeu des pénuries de main-d’œuvre dans les établissements de santé se fait ressentir partout au Québec. Les régions ne font pas exception. Le secteur de la Haute-Côte-Nord l’a ressenti avec les fermetures temporaires du Centre multiservice de santé et de services sociaux des Escoumins cet été. La majorité des établissements doivent jongler les horaires et surtout défrayer des coûts exorbitants avec des agences de placement puisque c’est la seule solution pour garder nos services en place.

Lors du plan régional d’effectifs médicaux (PREM) 2022, qui concerne le recrutement du 1er décembre 2021 au 30 novembre 2022, la région, qui compte 158 médecins de famille au total, s’était fait attribuer 18 postes de plus cette année. 18 médecins omnipraticiens ont été promis pour toute la région. Pourtant quelques semaines plus tard le nombre 18 a été modifié pour 10.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, en collaboration avec le premier ministre Legault, ont utilisé leur pouvoir discrétionnaire pour en enlever huit sans connaître les affectations de médecins de famille dans la région. En d’autres mots, sans connaître les besoins réels des patients de la région. On parle de 44% des ressources promises pour toute la région.

Homme cheveux châtains, yeux bleus, petite barbe de 2 jours portant chemise blanche et veston marine.

Martin Ouellet, Député de René-Lévesque.

« J’ai demandé au ministre de m’expliquer en quoi de couper 8 médecins de famille qui devaient arriver sur la Côte-Nord et les rediriger autour de Montréal était une bonne décision pour mes citoyens et citoyennes ».      –Martin Ouellet

 

Martin Ouellet, député dans René-Lévesque s’est entretenu avec le ministre de la Santé pour comprendre cette décision. Voici l’entrevue que M. Ouellet nous a accordée :