La Vigile verte fait valoir le projet de parc urbain Brossard-La Prairie auprès de Parcs Canada  

Des arbres dans une forêt.
Les espaces verts ont eu la cote cet été en raison de la pandémie, alors que la population les ont beaucoup fréquentés pour profiter de la nature et se changer les idées. (Photo: Simon Deschamps)

Une consultation publique sur les futures orientations de Parcs Canada est en cours jusqu’au 30 octobre.  

La Vigile verte milite depuis 10 ans pour limplantation dune forêt urbaine entre Brossard et La Prairie située près de l'autoroute 30 et de l'autoroute 10. 

Dans le discours du Trône, prononcé en septembre, le gouvernement libéral de Justin Trudeau a énoncé sa volonté de travailler avec les municipalités dans le but d’étendre les parcs urbains.  

Une carte google map en vue satellite identifiée de chiffre de 1 à 8, montrant les endroits que la Vigile verte veut protéger pour former une forêt urbaine entre Brossard et La Prairie.

Voici une carte montrant les espaces naturels que la Vigile verte veut protéger pour former la Forêt urbaine Brossard La Prairie. 1. La basse Saint-Jacques
2. Zone de la "fourche du ruisseau Saint-Claude"
3. Boisé de la commune Ouest, ou Grand boisé
4. Boisé de la commune Est
5.Boisé Brossard-La Prairie, secteur Fontarabie, ou boisé de la carrière
6. Boisé Brossard-La Prairie, secteur Lafrenière. (Photo: vigileverte.com/ Google Maps)

À l'heure actuelle, seul le Parc urbain national de la Rouge dans la région de Toronto est sous l'égide de Parcs Canada.

Le gouvernement canadien indique que la pandémie a rappelé limportance des espaces naturels protégés.  

La Vigile verte va présenter ses revendications à Parcs Canada dans le cadre de la consultation en cours.  Elle dépose jeudi un mémoire.

Sa directrice générale par intérim, Gina Philie, fait valoir que leur projet a tous les critères pour en faire un parc national.  

Extrait Gina Philie : 

 

Avec le contexte actuel, la Vigile verte dit avoir un certain espoir de voir le projet concrétisé.  

Mais avant de se réjouir, lorganisme veut des engagements financiers.   

 

Voici une converse qui a été réalisée dans le cadre de l'émission Cette semaine et cette semaine seulement sur les ondes de CHAA 103,3 dimanche 25 octobre. Le journaliste Simon Deschamps s'est entretenu avec l'animateur Jean-François Porlier :