Crise du logement : le gouvernement dévoile son plan et maintient l’encadrement des loyers

Deux grues de chantiers sur un ciel bleu. les grues sont jaunes
La construction de nouveaux logements abordables est le point central du plan provincial (Photo : Pixabay)
Valentin Alfano - CKRH - HalifaxNS | 21-10-2021

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a dévoilé aujourd'hui ce qu'il appelle un plan directeur complet pour résoudre la crise du logement qui sévit dans la province, y compris le maintien du plafond d'augmentation des loyers de deux pour cent tout en créant davantage de logements abordables. Le gouvernement PC dirigé par Tim Houston affirme que le plafond des loyers, qui est actuellement lié à l'état d'urgence provincial, restera en place jusqu'au 31 décembre 2023, pendant la construction de nouveaux logements. La province dépensera également près de 35 millions de dollars pour soutenir plus de 1 100 nouveaux logements abordables dans toute la Nouvelle-Écosse et mettra immédiatement à disposition 425 nouveaux suppléments au loyer.

Tim Houston en conférence de presse devant des drapeaux de la Nouvelle-Écosse

Tim Houston, le premier ministre de la Nouvelle-Écosse. Photo : NS Gov

"Nous voulons que les gens aient un endroit où vivre qui soit sûr et abordable. Nous allons de l'avant avec plusieurs initiatives qui verront les Néo-Écossais avoir accès à des logements abordables. Nous savons que nous devons faire plus, et nous le faisons", a déclaré le premier ministre Tim Houston dans un communiqué.

Une autre partie de la stratégie consiste à réintroduire le groupe de travail sur la planification afin de se concentrer sur l'accélération des approbations de planification et de développement pour les grands projets résidentiels dans la municipalité régionale de Halifax. Le président sera nommé par le ministre des Affaires municipales et du Logement, et les membres proviendront de la province et de la municipalité. Le groupe de travail se concentrera sur l'analyse et l'approbation des grands projets résidentiels dans la région de Halifax.

Création de 1100 logements à prix abordables

D'après les autorités, la stratégie visant à créer davantage de logements abordables consistera en une combinaison de nouveaux projets de construction et de réaffectation de propriétés appartenant à la province. Le personnel travaillera avec des groupes communautaires, des municipalités et d'autres intervenants pour mettre en œuvre des projets sur des terrains appartenant à la province le plus rapidement possible. Les autorités précisent que les détails spécifiques seront disponibles une fois que les accords auront été finalisés avec les partenaires.

Lutte contre l'itinérance
La province dépensera 10,1 millions de dollars sur deux ans pour aider les sans-abri en leur offrant un soutien global et des fonds supplémentaires.
Les dépenses comprendront notamment :

  • 4,2 millions de dollars à divers organismes de la province pour maintenir les investissements dans les refuges d'urgence créés pendant la pandémie de COVID-19.
  • 1,6 million de dollars au Mi'kmaw Native Friendship Centre pour la Diamond Bailey House, une initiative de logement supervisé autochtone à Halifax. Un montant supplémentaire de 76 000 $ sera fourni la première année pour les coûts de démarrage.
  • 1,3 million de dollars pour des séjours d'urgence à court terme à l'hôtel et des services de soutien intégrés 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour les personnes vivant temporairement à l'hôtel.
  • 931 000 $ pour soutenir les personnes en transition hors des établissements correctionnels. Cela comprend le financement de la Société John Howard et de la Société Elizabeth Fry de la Nouvelle-Écosse continentale.
  • 713 000 $ par année à Shelter Nouvelle-Écosse pour stabiliser les opérations.
  • 630 000 $ à l'Adsum for Women and Children pour lancer un programme de détournement des familles à East Preston et pour mettre à l'essai le programme auprès des Néo-Écossais vivant à Shelburne, Yarmouth et Digby. Le programme Diverting Families travaillera directement avec les familles qui sont en crise à cause de l'itinérance ou de l'itinérance imminente.

Plus de logements pour les étudiants
Enfin un autre axe du plan directeur prévoit l'augmentation du nombre de logements pour étudiants. Ainsi, la province prévoit de construire de nouvelles résidences sur trois campus du NSCC et de créer une stratégie de logement étudiant à l'échelle de la province.