Yarmouth : Keith Arthur Siscoe plaide coupable d’être complice de meurtre après le fait

Un édifice à deux hauts étages en brique rouge et béton, adornant de grandes vitres. À côté d’un blason de la Nouvelle-Écosse, « Courthouse » est inscrit dans un métal de couleur laiton au deuxième étage. Sur la terrasse en béton devant, on voit 15 personnes, certains ayant des pancartes. Par exemple, l’une lit : « No replacement for Colton’s [absence] » ; un autre lit « Justice for Colton » ainsi que « Bring Zack Home ».
Le palais de justice de Yarmouth avec un groupe de gens devant qui tiennent des pancartes par rapport aux affaires Colton Cook et Zack Lefave. (Photo: Gilles Saulnier)
Gilles Saulnier - CIFA - ComeauvilleNS | 26-07-2022
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur print

L’accusé se met en accord avec la couronne sur une description préliminaire des évènements du meurtre de Colton James Cook à la fin septembre 2020.

Dans le cas du meurtre de Colton Cook, un jeune de Yarmouth alors âgé de 26 ans, Keith Arthur Siscoe a changé sa réponse à l'accusation d'être complice de meurtre après le fait, à coupable, le lundi 18 juillet 2022.

Les restes identifiables de monsieur Cook furent trouvés le 29 septembre 2020, après que des restes partiels furent découverts le 26 septembre 2020. Le 1er octobre 2020, la GRC a arrêté deux hommes, Robert Charles Rogers, alors âgé de 57 ans, et Wayne Richard Crawford, alors âgé de 36 ans, les accusant chacun de meurtre au second degré et d'interférence avec des restes humains. La GRC a arrêté monsieur Siscoe en décembre 2020 et l'a chargé d'être complice de meurtre après le fait.

Monsieur Siscoe sera condamné le 18 novembre 2022, la date à laquelle les déclarations des victimes seront également lut. En attendant, il a demandé un cercle de détermination de la peine.

Le reportage de Gilles Saulnier :