Une étape de plus franchie pour la construction d’une nouvelle école à Arnprior

Le drapeau franco-ontarien. (photo: instagram @cecce)
Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) lance le processus d’appel d’offres pour la construction d’une nouvelle école élémentaire catholique francophone dans le secteur Arnprior. (Phoyo: instagram du @cecce)

Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) a lancé le troisième processus d’appel d’offres pour la construction d’une nouvelle école élémentaire catholique francophone dans le secteur Arnprior.

Le ministère de l’Éducation (ÉDU) a donné l’approbation au CECCE avec un financement supplémentaire du programme des immobilisations pour ce projet.

L'école pourra entretenir 248 élèves ainsi qu'une garderie pour 49 enfants offerte à la communauté francophone de la région d'Arnprior.

"Entre Pembroke et Carleton Place, il n'y a pas d'école pour les francophones," dit Marc Bertrand, le directeur de l’éducation au CECCE.

Avant de finaliser une date pour le début de construction, le conseil attend pour le résultat de l'appel d'offres.

Le CECCE a également un projet en cours pour une école secondaire à Kingston ainsi qu'une nouvelle école élémentaire dans le centre d'Ottawa, au Vieil Ottawa Est. Le bâtiment Deschâtelets qui est en collaboration avec la ville d'Ottawa, sera modifié pour la nouvelle école élémentaire et hébergera aussi un centre communautaire avec un foyer pour ainés au niveau supérieur.

Voici l'entretien de CHUO avec Marc Bertrand, le directeur en éducation au CECCE: