Un plan de vaccination à venir pour les 12-17 ans à Fermont et dans les milieux éloignés de la Côte-Nord

Bouteilles de vaccins contre la COVID-19
C’est le vaccin Pfizer qui sera administré aux jeunes de 12 à 17 ans de Fermont. Image : Pixabay
Élizabeth Séguin - CFMF - FermontQC | 26-05-2021

Bien que la vaccination contre la COVID-19 soit maintenant accessibles pour les personnes âgées de 12 à 17 ans, les jeunes résidents de Fermont devront être un peu plus patients avant de pouvoir s'inscrire afin de recevoir leur première dose.

Le directeur régional de la santé publique sur la Côte-Nord, Dr. Richard Fachehoun, espère pouvoir mettre en place rapidement un plan de vaccination pour les jeunes vivant dans les territoires isolés et éloignés de la région :

Extrait - Dr. Richard Fachehoun - Jeunes des milieux isolés et éloignés

 

La santé publique de la Côte-Nord travaille en collaboration avec les centres de services scolaires afin de pouvoir offrir la vaccination dans les écoles à compter du 7 juin :

Extrait - Dr. Richard Fachehoun - Vaccination dans les écoles

 

Selon le Comité sur l’immunisation du Québec, l’âge minimal pour administrer le vaccin contre la COVID-19 produit par la compagnie Pfizer a été abaissé à 12 ans. Lors des essais cliniques, après deux doses de ce vaccin, qui a été approuvé par Santé Canada pour la clientèle des 12 ans et plus, l’efficacité vaccinale se situe près de 100 %.

Du 25 mai au 23 juin prochain, diverses modalités seront offertes aux jeunes et à leurs parents pour effectuer la vaccination, dans différentes régions du Québec.

Le ministère de la Santé précise que « même si les jeunes de 12 à 17 ans ne sont généralement pas considérés à risque important de développer des complications, ils peuvent facilement transmettre le virus, comme le démontrent les nombreuses éclosions en milieu scolaire. La vaccination de ce groupe permettra donc de contribuer à l’immunité collective, tout en améliorant la couverture vaccinale globale au Québec et ainsi favoriser un retour plus rapide à la vie normale. »

Les jeunes de 12 à 17 ans qui vivent avec des maladies chroniques seront particulièrement encouragés à se faire vacciner, car leur risque de complications est plus important.

L’administration de la première dose pour les jeunes 12 à 17 ans se poursuivra pendant toute la saison estivale pour ceux qui, peu importe la raison, n’auront pu être vaccinés avant le 23 juin. Il est souhaité que la deuxième dose de vaccin soit administrée aux environs du retour en classe à l’automne 2021.