Un long chemin vers la liberté en hommage à Nelson Mandela

Michael P. Farkas enrubanné de couleur rouge et noir portant petites lunettes rondes
Michael P. Farkas, président du conseil d’administration de la Table ronde du Mois de l’histoire des Noirs lors du dévoilement de la murale en hommage à Nelson Mandela (Crédit photo Olivier Bousquet)

Le 16 novembre 2020, la Table ronde du Mois de l’histoire des Noirs et l’Église Union Unie ont dévoilé hier une œuvre murale en hommage à Nelson Mandela. Cette oeuvre vise à commémorer la célèbre visite de Nelson Mandela à Montréal, il y a 30 ans. Rappelons que l’organisme MU a collaboré à la réalisation de cette murale.

Intitulée « Un long chemin vers la liberté » (Long Walk to Freedom), cette fresque porte le titre du récit autobiographique de Nelson Mandela. L’œuvre est visible sur le mur de l’Église Union Unie, sur Atwater au coin de la rue Delisle. L’artiste visuel Franco Égalité, avec la collaboration de Kevin Ledo, a réalisé la murale. Celle-ci est visible sur le mur de l’Église Union Unie, sur Atwater au coin de la rue Delisle, tout juste à côté du métro Lionel-Groulx.

Il faut aussi souligner que Nelson Mandela est reconnu comme leader mondial pour la paix, la justice sociale, les droits humains et l'égalité pour toutes et tous.

Mise en contexte: la visite historique de Nelson Mandela à Montréal marque toujours les esprits, et ce, 30 ans plus tard. Montréal était une des premières villes du monde à militer activement contre l’apartheid. Par conséquent, quelques mois suivants sa libération en février 1990, Nelson Mandela, en compagnie de sa femme, Winnie Mandela, fût invité en visite par le maire de l'époque, Jean Doré, dans le cadre de sa tournée mondiale de reconnaissance.

La murale très colorée en hommage à Nelson Mandela le poing levé

Un long chemin vers la liberté, murale hommage à Nelson Mandela dévoilée hier dans le sud-ouest de Montréal créée par Franco Égalité (Crédit photo Olivier Bousquet)

C'est, donc, le 19 juin 1990, que Nelson Mandela fait une visite-éclair de trois heures et demie à Montréal. Madiba, surnom de Nelson Mandela, se rend à l’Église Union Unie pour saluer les membres de la congrégation. Ils étaient à l’avant-plan du combat pour la libération des prisonniers politiques de l'ANC (Congrès National Africain) et la lutte contre les lois de l'apartheid en Afrique du Sud.

Par ailleurs, il faut noter que Mandela a été, également, reçu à l’hôtel de ville où il sera acclamé par près de 20 000 personnes sur la place Champ-de-Mars.

Notons que cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet « C'est notre vrai Montréal » qui est appuyé par Patrimoine Canada et qui a pour but de mettre en valeur la contribution et la riche histoire des Noirs à Montréal.

« Cette œuvre d'art public constitue un geste fort destiné à infléchir l'augmentation des pratiques raciales discriminatoires ici et ailleurs, et porter un message d’espoir, de tolérance, de paix et de justice sociale », a souligné Michael P. Farkas, président du conseil d’administration de la Table ronde du Mois de l’histoire des Noirs.

Veuillez cliquer sur le lecteur pour écouter l'entrevue avec monsieur Michael P. Farkas

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments