Tragédie en mer survenue au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse

Hélicoptère de la Garde côtière canadienne.
Trois navires et trois avions de la Garde côtière canadienne participent aux recherches depuis mardi matin au large de Digby au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. (Jetphotos.net)
Daniel Aucoin - CKJM - CheticampNS | 16-12-2020

Les recherches se poursuivent toujours aujourd’hui pour retrouver cinq des six pêcheurs de pétoncles qui manquent à l’appel depuis mardi matin au large de Digby, dans la baie de Fundy, en Nouvelle-Écosse. Une des personnes manquant à l’appel a été retrouvée morte mardi en fin d’après-midi.

On rapporte que le bateau, le Chief William Saulis, aurait coulé tôt mardi matin au large de Digby. Le bateau long de quinze mètres, appartenant à Yarmouth Sea Products, a envoyé un appel d’urgence à 5h50 mardi matin. On a retrouvé des débris sur l’eau vers 8h00. Deux radeaux de sauvetage vides ont aussi été retrouvés près du village de Hillsburn.

Chris d’Entremont est le député fédéral pour la circonscription de Nova-Ouest qui regroupe les comtés d’Annapolis, Digby et Yarmouth. M. d’Entremont a indiqué, lors d’un entretien téléphonique mercredi matin, que toutes les communautés de pêche au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse sont ébranlées par cette tragédie :

Chris d'Entremont, député fédéral

Chris d'Entremont, député fédéral pour la circonscription de Nova-Ouest.(Photo page Facebook de Chris d'Entremont)

« C’est certainement une situation assez triste pour toute la région du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Tout le monde en parle depuis hier matin. Mardi on avait des vents d’environ 60 km de l’heure. On ne sait pas vraiment qu’est-ce qui s’est passé. C’est peut-être un problème qu’est survenu avec le bateau. Les conditions en mer peuvent changer assez vite. Malheureusement à chaque année, il semble que des accidents surviennent en mer. C’est certainement très difficile pour les familles qui sont touchées par cette tragédie. Au cours des années, j’ai perdu des amis en mer. Un accident en mer peut arriver assez vite. J’espère qu’on puisse récupérer les corps. Au cours des années, toutes les familles de pêcheurs ont été touchées d’une façon ou d’une autre par des tragédies en mer. On connaît tous quelqu’un qui a péri en mer. »

En fin d’avant-midi mercredi, le député fédéral Chris d’Entremont publie sur sa page Facebook que les six pêcheurs disparus en mer sont Aaron Cogswell, Leonard Gabriel, Dan Forbes, Michael Drake, Geno Francis et le capitaine Charles Roberts.

Les mauvaises conditions météorologiques ont entravé les recherches en mer et sur les rivages mardi. Trois navires de la Garde côtière canadienne et deux avions participent aux recherches. La GRC supervise les recherches sur le rivage.

bateaux de pêche

Toutes les communautés de pêche au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse sont ébranlées par cette tragédie. (Photo page Facebook de Chris d'Entremont)

La communauté de pêcheurs de la Nouvelle-Écosse a connu sa grande part de tragédies au cours des années et l’industrie demeure l’une des professions les plus dangereuses au Canada. Le Bureau de la sécurité des transports du Canada indique que 2018 a été l’année la plus mortelle en plus d’une décennie avec 17 personnes décédées à bord de bateaux de pêche. Sept d’entre eux sont survenus dans les eaux de la Nouvelle-Écosse.

Chris d’Entremont, député pour la circonscription fédérale de Nova Ouest, était au micro de Radio CKJM pour parler de cette tragédie de pêche survenue mardi :