Steve Norn quitte l’Assemblée législative des T.N-O.

Un homme se tiens debout, l'air grave.
Steve Norn représentait les électeurs de Tu Nedhé-Wiilideh depuis 2019 à l'Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest. (Photo : capture d'écran / Assemblée législative des TNO)
Thomas Éthier - CIVR - YellowknifeTNO | 24-11-2021

En regard d’un rapport d’enquête accablant, jumelé à des propos jugés menaçants, les députés du territoire ont voté à l’unanimité, le 23 novembre, pour l’expulsion du député de Tu Nedhé-Wiilideh, Steve Norn de l’Assemblée législative des TNO. Quelques minutes avant le vote, après avoir entendu la majorité de ses collègues appuyer la proposition, M. Norn a présenté sa démission, en disant vouloir leur épargner cette décision. 

Cette démission a toutefois été invalidée par le président de la chambre, Frederick Blake Jr. Dans un communiqué de presse paru le 24 novembre, on lit que « même si M. Norn avait clairement énoncé sa décision de démissionner de son poste de député, cela n’aurait pas annulé l’obligation pour la Chambre d’examiner le rapport de décision de l’arbitre unique et d’accepter ou de rejeter la réprimande recommandée.»

La députée de Tebasha, Frieda Martselos, a présenté la motion, appuyée par la députée d’Inuvik Twin Lake, Lesa Semmler, qui a menée à l'expulsion du député. « Ce n’est pas avec légèreté que je soumets cette proposition. L’expulsion est la plus sérieuse des sanctions que peut imposer cette assemblée, mais, dans ce cas-ci, c’est la seule sanction appropriée, a déclaré Mme Martselos, selon qui M. Norn aurait adopté « un modèle de comportements intimidants, menaçants et insultants ».

Écoutez le compte rendu du journaliste Thomas Ethier :