Rappel des restrictions et des mesures coupe-circuits au Nouveau-Brunswick

Des dessins montrant la distanciation sociale
Les familles devront fêter l'Action de grâce dans leurs propres maisons cette année. Crédit photo: pixabay.
Judy Désalliers - CJPN - FrédérictonNB | 07-10-2021

L'augmentation des cas de COVID-19 partout en province fait en sorte que le gouvernement resserre la vis. Au Nouveau-Brunswick, de nouvelles restrictions et des mesures « coupe-circuits » seront en vigueur dès vendredi, 18 h.

La Santé publique a signalé jeudi 116 nouveaux cas de COVID-19, ce qui porte à 825 le nombre de cas actifs. Des nouveaux cas, 61,2 % n'ont pas reçu leur dose du vaccin.

Pour les zones 1, 3 et 4

Pour les deux prochaines semaines, les régions de Moncton jusqu'à Sainte-Anne-de-Kent, les régions de Deerville à Florenceville-Bristol et l'entièreté de la région d'Edmundston seront presqu'en situation de confinement. Les régions de Fredericton, Saint-Jean et Miramichi ne sont pas touchées par ces mesures.

À quelques exceptions près, les rassemblements dans les résidences privées, à l’intérieur ou à l’extérieur, ne sont pas permis. La bulle peut s'étendre à ceux qui ont besoin de soutien.

Les déplacements non-essentiels sont limités. Les raisons essentielles comprennent le travail, les rendez-vous médicaux, la garde d’enfants, les services de garde et l’éducation post-secondaire. Toutes les écoles demeurent ouvertes et les entreprises peuvent poursuivre leurs activités.

Les rassemblements de personnes pleinement vaccinées sont permis dans les musées, les cinémas, les salles de théâtre et de bingo, les casinos, les centres d’amusement, les arénas, les salles de divertissement, les salles de spectacles, les mariages, les funérailles, les gyms, les studios de yoga, les restaurants et les bars. Le masque est toutefois obligatoire à l’intérieur, sauf pour manger ou boire.

Pour tout le Nouveau-Brunswick

L'Action de grâce sera moins mouvementée cette année. Tous les gens du Nouveau-Brunswick ne devront pas se rassembler avec toute personne qui ne vit pas avec eux. Cette mesure sera en vigueur pour la longue fin de semaine.

« Nous avons vu un nombre élevé de cas causés par des rassemblements privés. Ces cas se traduisent par la transmission du virus à travers la province, en particulier chez les personnes non vaccinées », a déclaré la Dre Jennifer Russell. « Je comprends que c'est difficile, mais afin de réduire la propagation, les gens du Nouveau-Brunswick ne doivent pas avoir de rassemblements chez eux pendant la fin de semaine de l'Action de grâce. »

Des points de vérifications seront également mis en place sur les routes pour surveiller les déplacements. Le premier ministre Blaine Higgs a annoncé que la Gendarmerie royale du Canada (GRC) pourrait remettre des contraventions aux gens qui ne suivent pas les directives.

 

La journaliste Judy Désalliers en fait un résumé sur les ondes de CJPN 90.5 FM :