Nord de l’Alberta : le chanvre une industrie qui cherche à faire sa place au soleil

Une tige de chanvre au milieu d'un champs avec le soleil qui se couche
Le chanvre enferme des possibilités économiques encore mal comprises. Crédit photo : Gracieuseté Pixabay free
Hélène Lequitte - CKRP - Rivière-de-la-paixAL | 24-11-2021

Le conseil de développement économique de Smoky River donne une session d'informations, ce 24 novembre, sur les possibilités de marché du chanvre, dans le nord de l'Alberta. Cette jeune économie démontre un potentiel certain, mais demande que l'on s'y investisse dès maintenant. 

Les possibilités sont grandes, voire même inattendues, de la fabrication de vêtements, à la litière pour chat, aux couches pour bébés jusqu'aux matériaux de construction, le chanvre présente des qualités environnementales évidentes. Aujourd'hui, pour développer cette économie près de 3 000 acres de terrain permettraient de prendre au sérieux cette industrie jeune et qui s'inscrit à l'heure de la transition environnementale et économique. Cependant, certains aprioris restent encrés dans l'esprit des agriculteurs. Investir dans un domaine alors que le prix du grain reste élevé et les étés sec peut sembler risqué sur le court terme, mais quand est-il sur le long terme ?

Hélène Lequitte, journaliste IJL, a plongé dans l'univers étonnant du chanvre en s'entretenant avec Diane Chiasson, responsable pour le développement économique de la région de Smoky River :