Le métier d’avocat est une profession aux multiples visages

Homme avec lunettes et gilet orange en avant d'un logo d'un poste de radio.
Au cours des 28 dernières années, Maître Réjean Aucoin de Chéticamp a été très occupé à fournir des conseils d'ordre juridique, représenter ses clients et rédiger des documents juridiques. (Photo: Daniel Aucoin)
Daniel Aucoin - CKJM - CheticampNS | 07-01-2022

Le rôle principal d'un avocat, c'est surtout de défendre les droits de ses clients devant la justice. Au cours des 28 dernières années, Maître Réjean Aucoin de Chéticamp a travaillé fort pour aider ses nombreux clients à comprendre leurs droits et répondre leurs questions juridiques. Réjean et son épouse Yolande se sont retirés le 31 décembre.

Homme admirant les paysages d'automne.

Maître Réjean Aucoin a toujours été un très grand passionné de la nature et des activités de plein air. (Photo: gracieuseté Réjean Aucoin)

Après avoir travaillé au journal Le Courrier de la Nouvelle-Écosse, à Radio-Canada à Moncton et pour la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse, Réjean Aucoin s'est inscrit en droit à l'âge de 33 ans. Il a ouvert sa pratique à Chéticamp en 1993.

Selon Maître Réjean Aucoin, les journées de travail de l'avocat sont rythmées par des tâches très diverses. Au cours des années, il a souvent eu à travailler de longues heures consécutives, souvent dans des délais serrés. L'avocat dit avoir beaucoup travaillé selon un horaire variable, principalement le jour, mais aussi souvent le soir et la fin de semaine. Il précise que la formation d'avocat demande beaucoup de sacrifices mais c'est un métier qui malgré tout en vaut la peine.

Par ailleurs, Réjean Aucoin indique que pour devenir avocat, il fait aimer argumenter et négocier, apprécier faire de la recherche et des lectures et être assez discipliné. Il ajoute que l'avocat est tour à tour défenseur, représentant, conseiller, médiateur et rédacteur d'actes.

Réjean Aucoin a toujours été très impliqué au sein de sa communauté. Il a été président fondateur de l'Association des juristes d'expression française de la Nouvelle-Écosse. Il a aussi été vice-président de la Société nationale de l'Acadie et également vice-président de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse. Au cours des années, il a prononcé plusieurs conférences sur les droits linguistiques au Canada dans le cadre de divers forums ou réunions annuelles.

Maître Réjean Aucoin était au micro de Radio CKJM pour parler de ses 28 dernières années de travail comme avocat à Chéticamp: