Le Festival international du cinéma francophone en Acadie dévoile sa programmation

Le logo de la FICFA
Le Festival international du cinéma francophone en Acadie offrira une soixantaine de films provenant d'à travers le monde. Crédit photo: FICFA

Le Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA) a dévoilé mardi la programmation de sa 34e édition. L'édition Linge mou se tiendra virtuellement du 12 au 20 novembre et offrira aux amoureux du cinéma plus d’une soixantaine d’œuvres de la francophonie internationale.

Le documentaire Le Silence de Renée Blanchar lancera le bal le jeudi 12 novembre à 20 h.

Le programme FOCUS ACADIE : Au rythme des images présentera quatre films acadiens, dont trois en première mondiale. Le documentaire Une façon d'être ensemble de Francine Hébert et le film muet Al-Goûla à la plage, réalisé en pleine pandémie par Bianca Richard et Étienne Boivin seront à l'affiche. L'animation La La La L'apocalypse de Jeep Jones, le film historique Jean Dularge de Rémi Belliveau, le court-métrage À mains nues de Dan Smeby ainsi que le film de danse Zénith Zénith de Jalianne Li et Marie-Luce Quéverdo seront également présentés au festival.

Des films provenant du Québec et de l’Ontario, de la France, la Belgique, la Pologne, le Maroc ou encore la Palestine et l'Albanie seront présentés en compétition officielle.

Pour clôturer l'événement, le film dramatique Nadia, Butterfly par Pascal Plante sera présenté, précédé par le court métrage Matin Ecchymose d'Emilie Peltier.

Dominique Léger, responsable de la programmation du festival, explique l'expérience FICFA :

 

Les films seront présentés virtuellement. Au coût de 29 $, les spectateurs auront accès à toute la programmation. Les billets sont disponibles dès maintenant sur le site web du festival.

 

Dominique Léger était au micro de CJPN pour en parler :

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments