Arts, spectacles et loisirs : un employé sur quatre a perdu son emploi dans la dernière année au Nouveau-Brunswick

Deux artistes chantant ensemble sur scène
Marie-Jo Therio et Jean-Pierre-Morin au Gala des Éloizes (Photo : Geneviève Violette)

L’Association acadienne des artistes professionnels du Nouveau-Brunswick (AAAPNB) craint une réduction importante et permanente de la main d’œuvre dans le milieu des arts, des spectacles et des loisirs.

Jean-Pierre Caissie le pouce en l'air et portant un masque

Jean-Pierre Caissie est le directeur adjoint de l'AAAPNB (Photo : Marc Xavier LeBlanc)

Entre juin 2019 et juin 2020, le milieu a perdu un employé sur quatre dans la province selon l'association.  Au pays, la baisse est sensiblement la même (27 pour cent) entre septembre 2019 et septembre 2020 selon l'Association canadienne des organismes artistiques.

Le directeur adjoint de l’association Jean-Pierre Caissie craint que plusieurs décident de quitter le secteur pour travailler dans un autre secteur pour de bon.

M. Caissie assure que la COVID-19 est la grande responsable de cette migration.

L’AAAPNB discute avec le gouvernement fédéral pour créer des incitatifs encourageant la vente de produits d’artistes de la province ou du pays et entreprendra prochainement des discussions avec le gouvernement provincial. L'association fait aussi pression sur le gouvernement fédéral pour que les géants de la culture comme Netflix et Spotify paient des impôts.

 

Pour écouter l'entrevue avec M. Caissie :