La MRC de Caniapiscau adopte la Charte pour la protection de l’enfant

Un enfant sur une balancoire
La Charte est une initiative de la municipalité de Fortierville, en mémoire du centième anniversaire du décès d’Aurore Gagnon, « l’enfant martyr ».(Image : Pixabay)

La MRC de Caniapiscau, qui comprend les villes de Fermont et de Schefferville, a adopté ce mercredi soir la Charte municipale pour la protection de l'enfant, lancée au début du mois afin d'encourager les municipalités du Québec à mettre en place des « actions contribuant à la protection des enfants en leur offrant un environnement sain et sécuritaire ».

Selon le directeur général de la MRC, Jimmy Morneau, cette Charte rejoint les valeurs de la MRC en ce qui concerne la protection de l'enfance et ajoute avoir l'intention de mettre en œuvre différentes actions pour y adhérer :

Extrait - Jimmy Morneau - La MRC adopte la Charte pour la protection de l'enfant

 

En adoptant la Charte pour la protection de l'enfant, la MRC de Caniapiscau s'engage à mettre des actions en place afin de contribuer à faire cesser les événements tragiques dus à la négligence et à la maltraitance chez les enfants et ainsi favoriser et promouvoir leur protection.

Jimmy Morneau a donné quelques exemples de gestes qui pourraient être réalisés en collaboration avec les organismes du territoire afin d'aller en ce sens :

Extrait - Jimmy Morneau - Exemples d'actions

La Charte est une initiative de la municipalité de Fortierville, dans le Centre-du-Québec, menée en collaboration avec Espace MUNI et la Fédération québécoise des municipalités. Elle a été introduite aux autres municipalités et MRC de la province dans un mouvement de mobilisation en mémoire du centième anniversaire du décès d'Aurore Gagnon, « l’enfant martyr », originaire de Fortierville.

La Charte pour la protection de l'enfant peut être consultée via le site Web de la municipalité de Fortierville.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments