Impact-Aînés : un projet pour favoriser l’inclusion sociale des aînés francophones en Nouvelle-Écosse

Deux personnes âgées sur un banc face à la mer, des vélos sont posé sur le banc, ils ont l'air de faire une pause. Ils ont l'air actifs.
4 organismes s'unissent pour travailler sur l'inclusion sociale des aînés en Nouvelle-Ecosse (photo : Pixabay)
Valentin Alfano - CKRH - HalifaxNS | 08-11-2021

Née dans le Restigouche, l'initiative Impact-Aînés a suscité des intérêts en Nouvelle-Écosse. L'objectif de ce projet porté par la Community Business Development Corporation (CBDC) de Restigouche, c'est de travailler à l'inclusion sociale des aînés au coeur des communautés. La CBDC a reçu un financement du programme national Nouveaux Horizons sur 3 ans pour déployer des activités.

En Nouvelle-Écosse le projet est suivi par 4 organismes, le Regroupement des aînés de la Nouvelle-Écosse (RANE), le Réseau Santé - Nouvelle-Écosse (RSNÉ), l’Équipe d’alphabétisation-Nouvelle-Écosse (ÉANÉ) et la Fédération culturelle acadienne de la Nouvelle-Écosse (FéCANE). Leur objectif est de développer quatre initiatives pour favoriser l’inclusion sociale des aînés de l’Acadie de la Nouvelle-Écosse.

Véronique Legault, directrice générale du RANE explique que les aînés jouent un rôle primordial dans le développement des communautés et que pour que cela continue, il faut favoriser leur inclusion dans la société.

"Les aînés sont une source d'expérience, de connaissances et ont beaucoup à apporter pour contribuer au développement de nos communautés, mais pour ça, il faut qu'ils soient actifs, en santé et que les liens sociaux restent forts. C'est tout l'enjeu d'Impact-Aînés en Nouvelle-Écosse", explique Véronique Legault.

La directrice du RANE précise que le projet est financé par le programme national Nouveaux Horizons (Emploi et Développement social Canada) et qu'au cours des trois prochaines années, une quinzaine d’initiatives d’inclusion sociale pour les aînés seront développées par des organismes de différents secteurs, dans les quatre provinces de l’Atlantique.

En Nouvelle-Écosse, 4 grands axes sont sur la table des partenaires et ont comme objectifs : 

  • d'outiller les personnes aînées pour l’utilisation fonctionnelle des technologies numériques avec l'aide de l'Équipe d'alphabétisation Nouvelle-Écosse (ÉANÉ),
  • de travailler avec les foyers de soins de longue durée pour développer des Villages culturels permettant aux résidents de rester connectés avec leur communauté avec l'aide du Réseau santé Nouvelle-Écosse (RSNÉ),
  • d'engager les aînés à travers les arts et la culture avec la Fédération culturelle acadienne de la Nouvelle-Écosse (FéCANE),
  • d'informer les aînés des programmes et services disponibles dans leur communauté avec le Regroupement des aînés de la Nouvelle-Écosse). 

Pierre-Louis Roisné, directeur général du RSNÉ explique que continuer de faire partie de la communauté pour des aînés résidents des foyers de soin de longue durée n'est pas évident, c'est pourquoi le RSNÉ travaille depuis plusieurs années sur le projet de Villages culturels, une approche qui vise à rapprocher les aînés francophones résidents des foyers avec la communauté à l'extérieur pour que la langue, la culture, et l'expérience continue d'être partagées à l'intérieur et à l'extérieur des foyers de soin.

La villa acadienne, un des foyers de soin qui pourrait accueillir les initiatives d'Impact-Aînés (photo : Facebook - Villa Acadienne)

"Les aînés francophones qui entrent en foyer de soin n'ont pas la garantie de pouvoir utiliser leur première langue à journée longue, et on sait que le language, le fait de parler, mais aussi de transmettre c'est un des facteurs qui maintient les aînés en forme et actifs, et c'est ce qu'on veut développer dans le cadre des Villages culturels et d'autant plus en rejoignant Impact-Aînés", explique Pierre-Louis Roisné.

Dans leur communiqué, les quatre organismes rappellent que la région du Canada Atlantique compte la plus grande proportion d’aînés au pays. Les personnes de 65 ans et + représentent 21.3% comparativement à la moyenne nationale qui est de 17.5%. 

Véronique Legault et Pierre-Louis Roisné étaient au micro de Oui 98 FM pour parler d'Impact-Aînés.