Harrington Harbour : la Grande Séduction des trottoirs de bois

Maurice Nadeau devant une clôture. On voit deux motoneiges derrière lui et l'édifice de son établi.
Maurice Nadeau, ingénieur à la retraite, est revenu à Harrington Harbour voir les longs trottoirs de bois qu'il y avait fait installer en 1965. (Photo: Roger Clavet)
Roger Clavet - CJTB - Tête-à-la-BaleineQC | 18-08-2021

Le village de Harrington Harbour, qui a servi de lieu de tournage du film québécois La Grande Séduction, connaît une grande popularité auprès des visiteurs québécois et étrangers.

Depuis la sortie du film en 2003, les habitants de ce charmant hameau anglophone de la Basse-Côte-Nord semblent apprécier les retombées du film sur leur village qui, au grand écran, portait le nom de Ste-Marie-la-Mauderne.

En plus de mettre en vedette une galerie de personnages tous plus colorés les uns que les autres, le film révélait aussi de longs trottoirs de bois pittoresques qui cachent de nombreux secrets.

Sur place, Roger Clavet a eu la surprise de croiser Maurice Nadeau, ancien ingénieur des Travaux publics qui, il y a presque 60 ans, installait ce fameux labyrinthe de trottoirs. C’est la première fois que l’ingénieur retraité revenait sur les lieux :