Élections générales : la FANE veut connaitre les engagements des partis pour les acadiens et les francophones

Quelle place pour les acadiens et francophones dans ces élections ? Photo : Flicker
Quelle place pour les acadiens et francophones dans ces élections ? Photo : Flicker

L’annonce est tombée samedi, Les Néo-Écossais se rendront aux urnes pour des élections provinciales générales le mardi 17 août. En effet, le premier ministre Iain Rankin a rencontré le lieutenant-gouverneur Arthur J. LeBlanc samedi le 17 juillet, pour lui demander de dissoudre l'Assemblée législative et de déclencher des élections générales. Comme lors de chaque élection et au delà des clivages politiques, les communautés acadiennes et francophones vont avoir à définir et à défendre leurs intérêts communs.

Afin de donner à la population acadienne les outils nécessaires pour faire un choix informé lors des élections provinciales du 17 août prochain, la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE) a envoyé un questionnaire aux principaux partis politiques portant sur des sujets pertinents pour la population acadienne de la Nouvelle-Écosse. Parmi les sujets de ce questionnaire on retrouve bien sûr la connaissance des communautés, la démographie, les services en français, mais aussi le dossier épineux de la circonscription électorale pour la région de Chéticamps. Marie-Claude Rioux, directrice générale de la FANE rappelle que cette élection impactera les acadiens et les francophones de la province et qu'il est important de connaitre les positions de chacun des partis sur ces questions.

Marie-Claude Rioux, Directrice générale de la FANE. Photo : FANE

"On a fait quelques recherches et il semblerait y avoir entre 15 et 20 candidats qui se présentent comme francophones et même acadiens francophones, c'est une très bonne chose, mais ce qu'on souhaite vérifier au delà de ça, c'est la capacité et la volonté de ces candidats à s'afficher en français publiquement et surtout pour leur parti, la volonté de défendre les intérêts de nos communautés", explique Marie-Claude Rioux.

Les partis ont jusqu'au 31 juillet pour remettre leurs réponses au questionnaire. La FANE rendra publiques les différentes réponses et révèlera ainsi aux acadiens et francophones de la province les points de vue et surtout les engagements des partis vis à vis de leurs communautés.

Marie-Claude Rioux était au micro de Oui 98 FM pour parler de ce questionnaire et de ces élections générales à venir.