Élections en C-B : Les néo-démocrates grands vainqueurs ; les résultats pour le Grand Victoria

Le premier ministre sortant de la Colombie-Britannique, John Horgan, dirigera un gouvernement néo-démocrate majoritaire, avec au moins 55 sièges. Photo : BCNPD.ca
Le premier ministre sortant de la Colombie-Britannique, John Horgan, dirigera un gouvernement néo-démocrate majoritaire, avec au moins 55 sièges. Photo : BCNPD.ca
Francois Macone - CILS - VictoriaBC | 27-10-2020

Même s’il faut attendre quelques semaines pour connaître les résultats définitifs, en raison des 500 000 votes par correspondance qu’il reste à dépouiller, le Premier ministre sortant John Horgan et chef des néo-démocrates est en mesure de former un nouveau gouvernement majoritaire, avec 55 sièges à l’assemblée.

Les Vert sécurisent leurs positions avec trois représentants, tandis que les Libéraux accusent un revers historique et perdent 13 sièges.

Le leader des néo-démocrates a réussi son pari d’en appeler aux électeurs, même en temps de pandémie, et gagne un nouveau mandat pour diriger la province. Avec 55 élus sur 87 à l’assemblée législative, le NPD aura les coudées franches pour déployer son programme et sa politique.

Le NPD s’est maintenu dans presque toutes ses circonscriptions sortantes, et a réussi à déloger les libéraux de la Colombie-Britannique de plusieurs circonscriptions clés, notamment dans l’intérieur et la région métropolitaine de Vancouver.

S’adressant à ses partisans samedi soir, M. Horgan, largement réélu dans la circonscription de Langford- Juan de Fuca (voir par ailleurs) a célébré la victoire de son parti tout en soulignant l’importance de compter chaque scrutin. « En attendant que ce décompte final se produise, je tiens à assurer que je vais garder l’accent là où il doit être : aider les gens à traverser cette pandémie », a-t-il déclaré.

M. Horgan promet aussi de dépasser les clivages partisans et affirme que son gouvernement néo-démocrate majoritaire est ouvert à l’exploration de nouvelles idées qui peuvent contribuer à façonner la Colombie-Britannique, quelles que soient leurs origines politiques ou géographiques.

Le parti Vert de la Colombie britannique, emmené par leur cheffe Sonia Furstenau, réélue dans sa circonscription de Cowichan, ont réussi à refaire leur retard dans les sondages et sécurisent a nouveau trois sièges, comme en 2017.

S’ils perdent la circonscription de Oak Bay Gordon Head, détenue par l’ancien chef des verts Andrew Weaver, au profit du candidat NPD Murray Rankin, ils remportent toutefois une victoire historique dans la circonscription de West Vancouver-Sea to Sky, où Jeremy Valeriote sort le libéral Jordan Sturdy après deux mandats, et devient ainsi le premier député vert continental de la Colombie-Britannique.

Adam Olsen, a lui été largement réélu député de la circonscription de Saanich Nord et des îles. 

Sur les réseaux sociaux, le chef libéral de la Colombie-Britannique, Andrew Wilkinson, a reconnu dimanche sa défaite et a félicité le premier ministre John Horgan. D’abord sonné par des résultats très défavorable,  M. Wilkinson avait déclaré plus tôt vouloir attendre les résultats finaux avant de communiquer.

Les libéraux perdent 13 sièges, peut-être 14 selon les décomptes, et enregistrent leur pire score électorale en Colombie-Britannique depuis les élections de 1991. 

Avec seulement 29 députés, la campagne du député sortant, réélu dans sa circonscription de Vancouver-Quilchena, est vivement remise en question par ses soutiens et lieutenants, et son avenir à la tête du parti s’écrit désormais en pointillé.

Les résultats des circonscriptions du Grand Victoria :

Esquimalt-Metchosin

Langford-Juan de Fuca

Oak Bay-Gordon Head

Saanich North and the Islands

Saanich South

Victoria-Beacon Hill

Victoria-Swan Lake

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments