Des drones volant illégalement au Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton

paysage au Cap Breton
Certains visiteurs au Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton font l'utilisation illégale de drones pour capturer les plus belles images des paysages. (Photo Daniel Aucoin)
Daniel Aucoin - CKJM - CheticampNS | 15-09-2021

L’utilisation de drones est un passe-temps populaire dans de nombreux secteurs d’activité. Toutefois, les drones constituent également des risques et peuvent perturber la faune et les visiteurs au Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton. Pour ces raisons, Parcs Canada limite strictement l’utilisation des drones.

Paysage au Cap-Breton.

Les pilotes de drone ne sont pas autorisés à décoller ou à atterrir dans le Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton. (Photo Daniel Aucoin)

Selon Julie Cossette, Gestionnaire par intérim de l’expérience du visiteur au Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, tous les lieux de Parcs Canada sont des zones où les drones sont interdits à des fins récréatives. Elle précise que si un drone peut déranger des randonneurs, il perturbe surtout la faune. Les contrevenants risquent des amendes allant jusqu’à 25,000$.

Par ailleurs, Madame Cossette souligne que Parcs Canada travaille pour éduquer le public et particulièrement les visiteurs au sujet de l’utilisation des drones. Elle ajoute qu’on a l’autorisation de donner des permis spéciaux pour des utilisations de drones bien spécifiques.

Julie Cossette, Gestionnaire par intérim de l’expérience du visiteur au Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, était au micro de Radio CKJM pour discuter l’utilisation des drones dans les endroits administrés par Parcs Canada: