Vaccination: Point de vue d’une infirmière au centre Chigamik

Une infirmière avec le vaccin de la COVID-19.
La campagne de vaccination est en branle dans le comté de Simcoe-Muskoka. Image : Pixabay.
Daniel Birru - CFRH - PenetanguisheneON | 18-03-2021

Mme Katelyn Bouffard est l’une des 5 infirmières du centre Chigamik qui administre des vaccins de la COVID-19 toutes les semaines.

Elle explique que l’administration des doses se déroule bien jusqu’à maintenant, après le début de la campagne au début de mars.

Mme Bouffard a elle-même reçu ses deux doses dans une clinique de Barrie au mois de janvier.

Selon elle, il n’y a aucune raison de craindre les problématiques que l’on a vues en Europe entourant le vaccin d’AstraZeneca, qui a mené à sa suspension dans un certain nombre de pays.

L’infirmière en déduit qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter compte tenu de l’infime nombre de méfaits qu’a apporté ce vaccin auprès de la population : elle comprend que les chances que cela entraîne des répercussions dans la communauté sont quasiment nulles.

Mme Bouffard a pleine confiance dans le vaccin contre la COVID-19, la science étant là pour le prouver.

Elle encourage toute personne qui présente des craintes par rapport au système de vaccination d’en parler avec son infirmière ou un spécialiste de la santé pour améliorer leur compréhension.

Entrevue CFRH - Katelyn Bouffard :