Une esthéticienne en temps de pandémie

Magalie Avril portant une blouse blanche et un chemisier à boucle sur fond de bambou décoratif et vitrine exposant des produits de soin.
Magalie Avril, propriétaire de la Maison de beauté M&M. Elle a profité de la pandémie pour lancer une nouvelle gamme de produits pour la peau (Photo : courtoisie Magalie Avril).

Les données recensées par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) révèlent que 158 000 PME au Canada, dont 17 993 au Québec, risquent d'être emportées par la COVID-19. C’est donc dire qu’une PME sur sept risque de fermer définitivement ses portes à cause de la pandémie au Canada. On craint encore 158 000 fermetures d’entreprises, soit 14 % de toutes les PME du pays.

Selon la vigueur de la reprise économique, ces chiffres pourraient varier de 55 000 à 218 000 au pays. « Les PME sont le poumon de l’économie canadienne. Si nous souhaitons qu’une reprise économique réussie puisse avoir lieu, il faut éviter le plus possible ces fermetures. Les gouvernements et les consommateurs ont un rôle essentiel à jouer maintenant : ils peuvent assurer à nouveau des conditions dans lesquelles les PME pourront survivre et prospérer», affirme François Vincent, vice-président pour le Québec à la FCEI.

C'est dans ce contexte que nous avons interviewé Magalie Avril, propriétaire de la Maison de beauté M&M. Elle est, donc, travailleuse autonome. Elle exerce sa pratique dans sa résidence dans l'ouest de l'île de Montréal.

La prémisse de départ est simple: la pandémie, le confinement ont-ils affecté le bon déroulement de ses affaires. Si oui, comment s'en sort-elle ? Quelles sont les balises mises en place pour atténuer l'impact de la COVID-19 ? Quelles sont les solutions trouvées ? 

Durant l'entrevue qu'elle nous a accordée hier, le 17 mars 2021, deux thèmes sont revenus souvent dans la conversation. Vive les programmes d'aide mis en place par les différents paliers de gouvernement dans un premier temps. Puis, le temps de réfléchir et de concrétiser un vieux rêve.

Magalie Avril a profité du confinement pour lancer une nouvelle gamme de produits pour la peau. Ces produits sont conçus au Québec et disponibles sur le web. Nommée Peau d'Avril, cette gamme de produits combine à la fois son nom de famille et l'élément principal de son travail qui est la peau: Peau d'Avril. Qu'elle soit masculine ou féminine. « Forte de plus de 22 ans d’expérience dans le domaine de l’esthétique et de la confiance accordée par mes clientes et clients, j’ai décidé de développer une gamme de produits adaptés pour la peau », conclut Magalie Avril.

Veuillez cliquer sur le lecteur pour écouter l'entrevue :