Sainte-Julie cherche du financement pour un terrain boisé d’un promoteur immobilier 

Des arbres dans une forêt.
Les espaces verts ont eu la cote cet été en raison de la pandémie, alors que la population les ont beaucoup fréquentés pour profiter de la nature et se changer les idées. (Photo: Simon Deschamps)

Sainte-Julie interpelle les différents paliers gouvernementaux pour acquérir un terrain boisé contesté au flanc du mont Saint-Bruno. 

De nombreux citoyens réclament la protection du boisé destiné à un projet immobilier. 

La Ville sollicite la Communauté métropolitaine de Montréal, les gouvernements du Québec et du Canada et différentes fondations environnementales pour l’aider financièrement à acheter ce boisé de 4,2 hectares du Domaine des Hauts-Bois. 

La mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy indique que la Ville est incapable de payer toute seule pour cet espace vert pour une protection perpétuelle sans qu’il y ait d’impact sur l’endettement municipal. 

Mme Roy rappelle que la Ville a réussi au fil des ans à soustraire 16 hectares de la superficie initiale de ce seul terrain qui restait à développer au Domaine des Hauts-Bois.  

Le promoteur a comme projet de construire 15 résidences de prestiges sur un terrain julievillois à proximité du mont-Saint-Bruno.