Rentrée scolaire 2020 : l’imposition du port d’uniforme divise

Certains élèves estiment que le port de l'uniforme est particulièrement contraignant en raison des autres mesures sanitaires imposées à l'instar du masque.
Photo: Canva
Certains élèves estiment que le port de l'uniforme est particulièrement contraignant en raison des autres mesures sanitaires imposées à l'instar du masque. Photo: Canva

Le couperet est tombé le vendredi 11 septembre dernier : tous les élèves des écoles du conseil scolaire catholique de Toronto (TCDSB) devront indistinctement porter l’uniforme scolaire lors de la rentrée 2020/2021. Une décision qui ne fait pas l’unanimité chez les jeunes. C’est du moins ce qui ressort des résultats du sondage électronique mené par deux élèves conseillers qui revendiquaient, entre autres, une exemption pour certains élèves issus de familles financièrement affaiblies par la pandémie. Plusieurs centaines d’élèves ont répondu à ce sondage.  Au micro de Dylex Suan, le jeune leader Logan Liut, explique le raisonnement derrière cette démarche estudiantine.

 

 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments