Les jeunes de Montréal-Nord ont besoin de rêver selon Emmanuel Dubourg

À gauche, Monsieur Emmanuel Dubourg vêtue d'une chemise blanche, et à droite, Monsieur Justin Trudeau vêtue d'une cravate noire sur une chemise bleue.
Le député Emmanuel Dubourg avec le chef libéral Justin Trudeau. (Photo: Gracieuseté de Monsieur Emmanuel Dubourg)
Sophie Stanké - CINQ - MontréalQC | 20-09-2021

Le député libéral fédéral sortant de la circonscription de Bourassa depuis 2013 sollicite un quatrième mandat. Seul élu d’origine haïtienne à la Chambre des communes, Monsieur Dubourg, s’est donné comme mandat d’éliminer la violence dans Montréal-Nord.

Après une année marquée par de nombreuses fusillades dans Montréal, le député s’engage à combattre la violence dans sa circonscription et en fait sa priorité en mettant la stratégie du gouvernement en place, avec le projet de loi C-21 et un montant de 250 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir les programmes de lutte contre les gangs de rue et pour soutenir les jeunes.

« Il faut travailler pour améliorer la sécurité des citoyens, mais il faut également donner des projets de vie aux jeunes et des rêves dans les communautés. Cela passe par la culture, mais également par le sport et pour moi c’est important tout comme la sécurité qu’ils puissent avoir un véritable endroit pour faire du sport. Je travaille ardemment sur le projet du centre sportif sur le terrain de l’Aréna Garon. Il y a trop peu d’espaces pour les jeunes et je veux que ce projet se réalise le plus rapidement possible » a indiqué Emmanuel Dubourg.

Emmanuel Dubourg, député sortant Libéral dans Bourassa, était au micro d’Info Centre-Ville :