Hausse de l’emploi en décembre aux TNO

L'Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest, au milieu du paysage nordique
Le Gouvernement des TNO demeure le plus important employeur du Territoire. Cette année, l'administration publique a augmenté ses effectifs de 600 employés, par rapport à 2019. (Photo : Thomas Ethier)
Thomas Ethier - CIVR - YellowknifeTNO | 15-01-2021

Les Territoires du Nord-Ouest enregistraient, en décembre dernier, un taux d’emploi de 65 %, soit le plus élevé de l’année 2020. Comme l’indique le Bureau de la statistique des TNO, dans son plus récent rapport d’enquête sur la population active, le territoire affichait ainsi en décembre le taux d’emploi le plus élevé de tous les territoires et provinces du Canada, après le Yukon.

 

Écoutez l'analyse de François Afane, directeur général du Conseil de développement économique des TNO:

 

Le territoire retrouve ainsi le taux d’emploi qui prévalait avant la pandémie. Dans le cadre de cette dernière enquête du Bureau de la statistique, 21 200 personnes de 15 ans et plus ont indiqué être à l’emploi, soit 700 de plus qu’en décembre 2019.

L’année 2020 dans son ensemble sera toutefois conclue par une diminution de 800 salariés, par rapport à l’année 2019, pour un total de 20 500 personnes à l’emploi.

Une année mouvementée

Le retour au travail aux TNO suit une courbe de croissance constante depuis le printemps dernier, période durant laquelle la pandémie aura imposé un creux historique. Comme l’indique le Bureau de la statistique, cette croissance coïncide avec le relâchement de certaines mesures mises en place par l’administration de la santé publique pour freiner la pandémie.

Les mois de mai et de juin 2020 auront connu les taux de chômage les plus importants jamais enregistrés aux TNO.

En 2020, selon le Bureau de la statistique des TNO, les secteurs ayant connu la plus forte diminution du taux d’emploi par rapport à 2019 sont le secteur des soins de santé et de l’aide sociale – perte d’environ 400 emplois –, le secteur de l’information de la culture et des loisirs – perte d’environ 400 emplois – et le secteur forestier, de la pêche, des mines, du pétrole et du gaz – perte d’environ 300 emplois.

On a enregistré une hausse du nombre d’emplois en 2020 dans les secteurs de l’administration publique – avec 600 nouveaux emplois –, de la construction – avec environ 100 nouveaux emplois, et des autres secteurs d’activité – avec environ 300 nouveaux emplois.

Comme le souligne le Bureau de la statistique, ces gains d’emplois n’ont toutefois pas été en mesure de compenser les pertes d’emplois dans les industries affectées.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments