Halifax met gratuitement à disposition des produits d’hygiène menstruels

La municipalité annonçait l'arrivée de ces produit plus tôt cette semaine. Photo : HRM
La municipalité annonçait l'arrivée de ces produit plus tôt cette semaine. Photo : HRM
Valentin Alfano - CKRH - HalifaxNS | 15-12-2020

Dans un communiqué paru plus tôt cette semaine, la Municipalité régionale d’Halifax a annoncé la mise en place d'un accès gratuit à des produits pour les menstruations dans les installations de loisirs de la municipalité, les centres communautaires et les terminaux d’Halifax Transit.

Cette annonce arrive alors que la municipalité s'est engagée dans un plan municipal visant à réduire la pauvreté. C'est par l’entremise du rapport intitulé Building Poverty Solutions, que cette solution a été élaborée en collaboration avec Centraide Halifax. Dans le communiqué, la municipalité ajoute qu'elle s’est engagée à bâtir des collectivités saines et habitables, où les produits de santé nécessaires sont facilement accessibles aux personnes qui ont des menstruations.

Julie Bissonnette, coordonatrice de projets et directrice adjointe de la Fédération des femmes acadiennes en Nouvelle-Écosse (FFANE) précise que cette annonce est un bon signe de la part de la municipalité.

Julie Bissonnette, coordonatrice de projets et directrice adjointe de la FFANE. Photo : FFANE

"C'est un pas de géant qui vient d'être fait, et pour nous à la FFANE qui travaillons sur ces questions depuis des années avec tous nos regroupements membres, c'est un symbole que les choses avancent", précise Julie Bissonnette.

Julie Bissonnette explique que les dépenses liées aux cycles menstruels représentent plusieurs centaines de dollars chaque année pour les femmes et que ce n'est pas normal dans la mesure où c'est un bien essentiel.

"Pour des femmes qui vivent dans la précarité, le choix est vite fait entre acheter de quoi manger, et des produits hygiéniques et ce n'est pas normal d'avoir à faire ce choix. Surtout que contrairement au lait, les produits hygiéniques pour femme sont taxés comme des produits non-essentiels", explique Julie Bissonnette.

La municipalité précise que des tampons et des serviettes hygiéniques seront disponibles et seront réapprovisionnés tous les jours. Les produits seront disponibles aux endroits suivants :

  • Centre Acadia
  • Centre communautaire Bedford-Hammonds Plains
  • Centre communautaire Lakeside
  • Centre communautaire Captain William Spry
  • Centre communautaire Chocolat Lake
  • Centre communautaire Dartmouth North
  • Centre communautaire Findlay
  • Centre communautaire George Dixon
  • Centre communautaire Gordon R. Snow
  • Centre de loisirs LeBrun
  • Centre communautaire Needham
  • Centre communautaire North Preston
  • Centre communautaire St. Andrew’s
  • Sackville Sports Stadium
  • Pavilion de l’Emera Oval
  • St. Mary’s Boat Club
  • Gare maritime Alderney
  • Gare maritime de Woodside
  • Gare maritime d’Halifax
  • Terminal Lacewood
  • Terminal Bridge
  • Terminal Sackville

Tableau des coûts d'installation et d'approvisionnement pour une année. Photo : HRM

Dans un document de la municipalité datant d'octobre 2019, on apprend que lors de la phase de test de ce projet dans 16 lieux de la municipalité, le coût de cette mesure représentait une dépense annuelle de près de 272 000 dollars, soit 0,00034% du budget de la municipalité pour l'année 2019-2020. Une miette, en comparaison de ce que ce service peut apporter dans le quotidien des femmes vivant dans la précarité.

Julie Bissonnette espère que cette avancée pour les femmes incitera d'autres villes en Nouvelle-Écosse à suivre l'exemple d'Halifax.

Julie Bissonnette était au micro de Oui FM pour parler de cette bonne nouvelle et du chemin qui reste à parcourir.