Fermeture des écoles en Ontario : un an après, la FESFO livre son verdict

Une salle de classe
Après un an, Fiona Labonté, porte-parole de la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO), relève une perspective estudiantine sur l'impact de l'éducation pendant la pandémie de la COVID-19 (photo: Pixabay).

En mars 2020, soit il y a environ un an, le gouvernement de l'Ontario a annoncé la fermeture des écoles dans le sillage de la pandémie de la COVID-19. Depuis, les élèves ont dû s'adapter et composer avec l'apprentissage en ligne.

Cependant, cette transition n'aurait pas été de tout repos, selon un rapport dévoilé par l'Association canadienne de la santé mentale, selon lequel seulement un tiers des personnes vivant en Ontario juge l'état de leur santé mentale comme « très bon » ou « excellent ».

Dylex Suan reçoit Fiona Labonté, porte-parole de la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO) pour en discuter :