Aider les nouveaux arrivants en achetant son sapin de Noël

Le haut d'un sapin de Noël enneigé avec une boule rouge
Pour les Saint-Jeannois, acheter son sapin de Noël pourrait être synonyme d'aide financière pour les nouveaux arrivants cette année (Photo : Raimond Klavins (Unsplash))

Le Centre des nouveaux arrivants de Sant-Jean et le YMCA du Grand Saint-Jean vendent des sapins de Noël obtenus auprès de commerçants qui ferment leurs portes en raison de la COVID-19 et ils utiliseront tous les profits pour aider les nouveaux arrivants.

La Santé publique a obligé plusieurs détaillants IKEA en Ontario et au Manitoba à fermer leurs portes afin de limiter la propagation de la COVID-19. Plutôt que de jeter leurs sapins à la poubelle, ils ont décidé d'en faire don à plusieurs centres multiculturels au pays.

Célestine Mayhew souriante devant un drapeau canadien dessiné et signé par plusieurs

Célestine Mayhew, agente de soutien à établissement au Centre des nouveaux arrivants de Saint-Jean (Photo : avec la permission de Célestine Mayhew)

« On vient d'apprendre ça la semaine passée. On (le centre et le YMCA) a décidé qu'on va travailler ensemble, puis on va vendre les arbres de Noël. Et, tous les fonds collectés vont être dans trois différentes collectes de fonds du YMCA et du centre des nouveaux arrivants », explique Célestine Mayhew, agente de soutien à l'établissement au Centre des nouveaux arrivants de Saint-Jean.

Les fonds iront au programme Strong communities, une campagne annuelle du YMCA voulant assurer l'accès aux nouveaux arrivants à divers programmes de l'organisme, et deux campagnes du centre des nouveaux arrivants pour aider les étudiants étrangers et les familles nouvellement arrivées avec peu de moyens.

 

Pour écouter l'entrevue avec Mme Mayhew :