Élections fédérales : le plan du Parti vert pour Edmonton-Strathcona

Parlement d'Ottawa vue de l'autre côté de la rivière outaouais
Le Parti Vert nous dévoile son plan pour la communauté francophone d'Edmonton, mais aussi des enjeux principaux des élections fédérales. Crédit : Pixabay
Vincent Savard - CFED - EdmontonAL | 08-09-2021

Les élections fédérales auront lieu le 20 septembre prochain et l’équipe de Radio Cité veut faire découvrir à sa communauté quels seront les plans de chaque représentant de la circonscription d’Edmonton-Strathcona, une région où l’on compte beaucoup de francophones à Edmonton.

Kelly Green a choisi de représenter le Parti vert du Canada dans la circonscription d’Edmonton-Strathcona. Kelly Green organisera un événement le 9 septembre au centre communautaire d’Edmonton pour présenter sa candidature à la population qui sera intéressée d’écouter ce que monsieur Green a à offrir aux gens d’Edmonton Strathcona. Étant donné que l'entrevue est en anglais, voici ce qui en est ressorti.

 

Lors de la première question, je lui ai demandé ce qu'il allait apporter à la communauté francophone d'Edmonton. M. Green a répondu que sa priorité première est la lutte aux changements climatiques. Ensuite, il souhaite travailler sur plusieurs problèmes qu'il y a dans la communauté.

J'ai rebondi ensuite sur quelles actions devrait-on prendre pour ralentir les changements climatiques. Kelly Green mentionne que l'on doit faire plus d'effort dans la réduction d'émission de gaz à effet de serre, arrêter les pipelines et prendre l'argent que l'industrie pétrolière rapportait pour la transférer dans les énergies renouvelables.

Beaucoup d'industries pétrolières se tournent vers l'hydrogène bleu pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre, alors je lui ai demandé ce qu'il en pensait. Le candidat du Parti vert mentionne que c'est probablement l'une des pires façons en raison de l'utilisation du gaz naturel, qui comprend du méthane. Alors, l'hydrogène bleu ne serait pas une bonne façon de capter les émissions de carbone.

La quatrième question était sur ce que son parti et lui allaient faire pour soutenir le campus Saint-Jean. La réponse de Kelly est que le gouvernement doit envoyer encore plus de millions à l'infrastructure pour que l'institut bénéficie d'un enseignement de qualité et d'une école de qualité.

Le cinquième point était sur ce qu'il allait apporter aux francophones pour offrir des services en français comme dans les cliniques médicales, Epcor, la Ville d'Edmonton, etc. Kelly Green promet de se battre pour que les francophones aient plus facilement un accès à un service en français et s'engage lui-même à apprendre le français s'il est élu.

La dernière question mettait l'enjeu francophone de côté pour permettre aux gens de savoir quel enjeu est le plus important pour lui. Il a répondu que la lutte aux changements climatiques constituent à l'enjeu le plus important pour lui.

 

Dans cette petite série de 3 épisodes où l’on discute de l’enjeu francophone et des plans des partis politiques, il va y avoir le Parti libéral et le nouveau Parti démocratique également. Malheureusement, le Parti conservateur et le Parti populaire n’ont pas répondu à notre appel.

Écoutez l’intégrale de l’entrevue avec Kelly Green, du Parti vert du Canada, ici :