COVID-19 : Martin Ouellet s’isole par prévention

Martin Ouellet, cheveux châtains, yeux bleus portant un masque de procédure bleue, une chemise blanche et cravate brune. Il se trouve dans une pièce de couleur beige, cadre derrière l'homme et il y a un drapeau du Québec à gauche.
M. Martin Ouellet, Député de René-Lévesque a pris la décision de se placer en isolement pendant quatorze jours lorsqu'il a appris qu'un de ses enfants a reçu un diagnostique positif à la COVID-19. (Photo: Gracieuseté Facebook de Martin Ouellet).
Anne-Sophie Paquet Thériault - CHME - EscouminsQC | 12-10-2021

Le député péquiste dans la circonscription René-Lévesque Martin Ouellet a publié sur les réseaux sociaux avec transparence mardi que sa famille a été touchée par une éclosion de COVID-19 dans Manicouagan.

En discutant avec les autorités de la santé publique, M. Ouellet a pris la décision de s'isoler au moins quatorze jours et de faire du télétravail pour ne pas être en contact avec d'autres gens et pour voir l'évolution de son enfant qui a reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

Le député a aussi pris le temps de sensibiliser les Nord-Côtiers en leur demandant de continuer à respecter les mesures sanitaires.

« Après 18 mois de lutte contre la COVID-19, en respectant toutes les mesures sanitaires, et même avec une famille doublement vaccinée, le virus court toujours et frappe encore. Restons vigilants ». - Martin Ouellet

Le 6 octobre dernier, de concert avec les principales organisations syndicales – dont la FSQ-CSQ,
le SCFP, l’APTS, le SQEES-FTQ et la FIQ –, le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon, ainsi que plusieurs députés ont rappelé au gouvernement : le réseau de la santé et des services sociaux ne peut se permettre de perdre encore davantage de personnel. Pour éviter tout bris de service, ils lui demandent donc de repousser la date du 15 octobre sur la vaccination complète des intervenants de la santé et de proposer au plus vite un plan, de concert avec les syndicats et les acteurs du réseau.

De son côté Martin Ouellet a rappelé la fragilité du système de santé sur la Côte-Nord incluant la pénurie de main-d'œuvre. Il nous rappelle que le Parti québécois reste sur sa position en expliquant que la vaccination reste la clé pour passer à travers cette 4e vague de pandémie. Par contre, il demande au gouvernement un délai de carence, du moins pour les employés qui ont reçu une première dose et qui doivent attendre leur rendez-vous pour la 2e dose et les 7 jours d'attente après cette deuxième dose pour être considérés pleinement vaccinés.

Voici l'intégralité de l'entrevue que Martin Ouellet a accordée à CHME :