Avenir de l’école Gabriel-Dionne: La consultation de nouveau repoussée

La rencontre prévue jeudi soir à l’école Gabriel-Dionne concernant l’avenir de l’établissement scolaire sera reportée à septembre prochain. Après avoir été reportée une première fois pour permettre une rencontre physique au gymnase de l’école, les conditions météos ont empêché la tenue de la consultation prévue jeudi soir.

Le centre de services scolaire du Littoral a annoncé la nouvelle en fin de journée jeudi. Des représentants de l’organisation devaient se rendre à Tête-à-la-Baleine pour la rencontre, mais les conditions météorologiques ont empêché leur déplacement.

La rencontre devait initialement se faire via la plateforme Zoom le 17 juin dernier. Le centre de services scolaire a préféré repousser cette première rencontre au 25 juin pour permettre à la population de se rassembler. Finalement la rencontre est prévue le 10 septembre prochain, à 19h.

Mobilisation et craintes

Une vingtaine de citoyens de Tête-à-la-Baleine se sont rassemblés mercredi soir pour discuter de pistes de solutions pour préserver l’école Gabriel-Dionne avant la rencontre officielle avec le centre de services scolaires du Littoral qui était initialement prévue jeudi soir.

Plusieurs citoyens craignent quant à l’avenir de l’école Gabriel-Dionne. La volonté du centre de services scolaires du Littoral d’«utiliser les ressources disponibles de manière efficace» et de «maximiser l’utilisation des bâtiments», selon les termes employés dans le communiqué de presse, laisse croire à certains de citoyens baleinois que l’école est à risque de fermer ses portes à terme.

L’administrateur de la commission scolaire (centre de services scolaires) Philip Joycey assurait en avril dernier l’école poursuivra ses activités sans aucun changement pour l’année scolaire 2020-2021.

Des idées ont été lancées pour garder l’école ouverte. Plusieurs soulignent l’importance d’attirer de nouvelles familles et de se mobiliser en faveur du prolongement de la route 138 qui permettrait de désenclaver la communauté. D’autres aimeraient voir des foyers se transformer en famille d’accueil ou attirer des immigrants dans la communauté.

Comme plusieurs l’ont souligné, l’école Gabriel-Dionne est d’une grande importance pour la vitalité de la communauté de Tête-à-la-Baleine. L’établissement représente un lieu de socialisation ainsi que des retombées économiques dans le village.

Les citoyens concernés espéraient que la rencontre avec le centre de services scolaire permette de mieux cerner les enjeux.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments